Michel Rondet, sj : hommage des enseignants du Centre Sèvres

Michel Rondet hommage auteur 2021 IHS
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Le Père Michel Rondet sj est décédé le 2 mars. Né en 1923, entré dans la Compagnie de Jésus en 1942, il a longtemps travaillé dans le centre de La Baume (Aix-en-Provence), puis a rejoint la communauté de Grenoble, et a passé les dernières années de sa vie à Francheville près de Lyon. Le Centre Sèvres lui est particulièrement reconnaissant pour un certain nombre de conférences qu’il a données sur la vie religieuse.

Michel Rondet, théologien

Michel Rondet a jadis fait connaitre le témoignage d’un jésuite allemand, Alfred Delp, qui s’était opposé au régime nazi et avait été tué en 1945 : Honneur et liberté du chrétien. Alfred Delp (1907-1945), éd. de l’Orante, 1958. Par la suite, Michel Rondet a publié plusieurs livres de théologie, à la fois profonds et très accessibles : La Trinité racontée (Bayard, 2008) ; Appelés à la résurrection (Bayard, 2009) ; L’Esprit, espérance d’une Église en crise (Bayard, 2011). Il a aussi publié des livres sur la spiritualité chrétienne : Petit guide de la prière (DDB, 2000) ; Écouter les mots de Dieu : les chemins de l’aventure spirituelle (Bayard, 2001) ; Laissez-vous guider par l’Esprit : petit traité de théologie spirituelle (Bayard, 2005) ; Résister et oser l’espérance : le combat chrétien (Vie Chrétienne, 2014). Il faut aussi mentionner l’écrit Les couleurs de Dieu, une « conversation spirituelle » entre Michel Rondet et le peintre Arcabas (Vie Chrétienne, 2011).

Réflexion sur la vie religieuse

Michel Rondet a particulièrement contribué à la réflexion sur la vie religieuse. Il est intervenu à maintes reprises dans le cadre des sessions que le Centre Sèvres organise chaque année dans ce domaine. Ainsi a-t-il proposé une réflexion théologique lors de la session « Fondement évangélique des vœux et anthropologie moderne » (1980). Dans les années suivantes il a traité bien d’autres sujets : « Nuits et lumières du dialogue autorité-obéissance » (1983) ; « La vie religieuse apostolique : témoignage pour l’Église d’une expérience de Dieu » (1985) ; « La croissance spirituelle : ses étapes, ses critères de vérification, ses instruments » (1986) ; ou encore, plus récemment, « La vie spirituelle des religieux : étapes, ouvertures, questions » (2011). À ces dernières conférences, qui ont été publiées dans la collection « Médiasèvres », s’ajoutent également des publications sous forme de livres : ainsi La vie religieuse (DDB, 1994) ; ou encore, en collaboration avec Marc Leboucher, Viens et suis-moi ! Propos sur l’engagement religieux (DDB, 1994).

Dans l’une des conférences données au Centre Sèvres, Michel Rondet tenait ces propos qui gardent aujourd’hui toute leur force :

« L’expérience spirituelle à laquelle nous sommes appelés par vocation : trouver Dieu dans la présence au monde, dans l’amour évangélique de ce monde marqué par l’absence de Dieu… est essentielle à la vie de l’Église. Elle peut l’aider à surmonter aujourd’hui les tentations de repli. Il est vrai que pour annoncer Jésus-Christ dans la cité séculière, il faut exister comme chrétien dans la vigueur et l’originalité des choix évangéliques, mais il n’est pas vrai que l’avenir de l’Église, au cœur des mutations actuelles, soit dans le retour au passé, dans la crispation sur une identité chrétienne qui ne se laisserait pas interroger. Il nous faut témoigner d’un amour de Dieu qui accompagne le monde dans ses recherches et ses tâtonnements. Pour cela restons fidèles à notre vocation première qui est d’incarner un type de vie religieuse pour manifester la rencontre de Dieu dans la présence au monde » (« La vie apostolique : témoignage pour l’Église d’une expérience de Dieu », dans La présence au monde comme expérience de Dieu, Centre Sèvres, 1985, p. 65-66).

Solidité, finesse, humanité

Nous rendons grâce pour la finesse et la solidité des approches de Michel Rondet ainsi que pour sa grande humanité dont beaucoup, dans la vie religieuse, ont eu la grâce de bénéficier, y compris dans l’accompagnement spirituel.

En savoir plus sur Michel Rondet, sj : site jesuites.com

Rechercher un ouvrage de Michel Rondet à la bibliothèque du Centre Sèvres

Dernières actualités

Le Centre Sèvres recrute un(e) hôte(sse) d’accueil

Situé dans les locaux du Centre Sèvres (Paris 6è), le poste est proposé en CDI à compter du 1er septembre 2022. Au sein d’une équipe administrative dynamique et polyvalente, l’hôte(sse) d’accueil est à l’interface entre les publics très variés du Centre Sèvres : auditeurs, étudiants, religieux, laïcs, partenaires… Aisance relationnelle, rigueur et capacité d’adaptation sont les qualités qui vous permettront de vous épanouir dans ce poste.

Au service de l’Eglise et de la société

Dans notre monde en pleine mutation, le Centre Sèvres est plus que jamais relancé dans sa vocation fondamentale. Elle consiste à former des étudiants qui préparent des diplômes canoniques en philosophie et en théologie, ainsi qu’un large public d’auditeurs, qui désirent acquérir des repères pour penser et agir dans l’Église et le monde qui vient, dans l’esprit de la pédagogie ignatienne. Pour honorer sa mission, le Centre Sèvres présente au programme 2022-23 quelques 350 propositions ouvertes au public…

Tribune : « Les sciences humaines sont indispensables à la réflexion sur les abus, la liturgie ou la place des femmes »

Dans le contexte du synode, un collectif d’enseignants membres des facultés de théologie et de philosophie explique la pédagogie du Centre Sèvres pour former les acteurs de l’Église. Ils plaident pour l’intérêt de la pratique de la disputatio et l’absolue nécessité de s’appuyer sur les sciences humaines.