« Le parcours Humanisme et politique fait écho à ma quête de raison d’agir »

Témoignages d'étudiants
Photo de groupe Humanites et politique
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Photos : Eric Huynh

Alors que les élections présidentielles approchent, le parcours « Humanisme et politique – Penser et vivre l’engagement : la politique, un humanisme » propose de ressourcer l’engagement politique et citoyen par un approfondissement de ses fondements. Fruit d’une coopération originale entre le cercle Esprit civique, le Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris, l’Université catholique de Lille et le Campus de la Transition, le parcours rassemble une quarantaine d’étudiants d’horizons variés. Trois d’entre eux témoignent, à mi-parcours :

photo d'Adrien Louandre Adrien Louandre

Militant associatif et bénévole du mouvement Esprit civique, représentant de la France au pré-synode des jeunes en 2018, historien de formation

« Je suis heureux de suivre cette formation dans une bonne ambiance générale et dans l’intergénérationnel. On a l’impression de « faire famille », j’exagère un peu mais politiquement c’est le cas, parce qu’on se cherche tous un peu, étant tous en recherche (n’est-ce pas le principe même du chemin de foi ?). En ces temps-ci, il est important de trouver des gens avec qui échanger et se former dans la bienveillance. Il est important de découvrir des acteurs et actrices de terrain ainsi que des espaces innovants comme par exemples : la Maison Magis, le Dorothy, etc… On a besoin des bases mais également de gens inspirants. Tout n’est pas rose, mais on traite ici des points positifs. J’ai beaucoup d’attentes pour le week-end sur l’Europe ! »

Philomène Oheix

Assistante de justice, étudiante en droit

« Ces deux premières sessions ont été intenses en enseignements et rencontres. La première chose que je retiens est la diversité des propositions du parcours : témoignages de terrain, éclairages de professeurs, temps de réflexion personnelle et en groupe, échanges informels… un bel équilibre entre théorie et pratique. C’est vraiment une très belle occasion de réfléchir à toutes les questions qui nous touchent en tant que citoyen. Le temps entre les sessions m’a également permis d’essayer de vivre l’engagement au quotidien en questionnant mes convictions, en cherchant à me forger un avis et à le défendre, à argumenter… J’ai aussi été marquée par la diversité des engagements politiques et l’implication de nombreux élus. Elles m’ont donné envie de réfléchir à un engagement politique ou associatif. »

Photo d'Etienne Van Den BrouckeEtienne Van den Broucke

Chef de projet dans l’entreprenariat social, diplômé en gestion des organisations sociales et solidaires

« Cette expérience me permet de consolider mes racines d’un engagement chrétien et social dans la société, je suis motivé par une quête de justice sociale que je retrouve dans de nombreuses interventions et lectures du parcours. L’engagement pour le monde de grands penseurs du XXème siècle comme Mounier est souvent mis à l’honneur. À cela se couplent les témoignages et enseignements de personnes politiques, responsables d’associations, chercheurs, autres étudiants, qui font grandir mon désir tout au long des sessions. Le parcours fait écho à ma quête de trouver la raison d’agir, de questionner la manière de faire. À mon propre étonnement, ces sessions me permettent de discerner d’une autre manière ma vocation. »

Cette formation vous intéresse ? Laissez-nous votre email :

A voir aussi

Dernières actualités

Le Centre Sèvres recrute un(e) assistant(e) de communication (stage fin d’études)

Situé dans les locaux du Centre Sèvres (Paris 6è), le poste est proposé à compter du 2 janvier 2023. Au sein d’une équipe communication dynamique et polyvalente, l’assistant(e) de communication accompagnera en particulier le projet de refonte de l’identité visuelle de l’établissement et la valorisation de l’offre de formation numérique. Curiosité, sens du service, aisance rédactionnelle et maîtrise des enjeux de communication institutionnelle sont les atouts nécessaires pour réussir à ce poste.

Le Centre Sèvres recrute un(e) hôte(sse) d’accueil

Situé dans les locaux du Centre Sèvres (Paris 6è), le poste est proposé en CDD à compter du 2 janvier 2023. Au sein d’une équipe administrative dynamique et polyvalente, l’hôte(sse) d’accueil est à l’interface entre les publics très variés du Centre Sèvres : auditeurs, étudiants, religieux, laïcs, partenaires… Aisance relationnelle, rigueur et capacité d’adaptation sont les qualités qui vous permettront de vous épanouir dans ce poste.

Braderie de l’Avent : – 50% sur les Editions facultés jésuites de Paris

Du 1er au 16 décembre, faites le plein de livres à petits prix ! Les Editions facultés jésuites de Paris vous offrent 50% de réduction sur une large sélection de titres, en vente à l’espace librairie du Centre Sèvres. (la promotion est appliquée sur place uniquement).