Catéchumènes en situation familiale complexe : Accompagner, discerner, intégrer

Catéchumènes en situation familiale complexe : Accompagner, discerner, intégrer
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Chaque année en France plusieurs milliers d’adultes demandent le baptême. Parfois très éloignés de l’Église, issus d’une autre culture, ces catéchumènes se retrouvent parfois entraînés dans des questionnements sensibles et complexes sur leur situation de vie.

La question du rapport à la loi

Leurs interlocuteurs, prêtres, clercs et laïcs, se trouvent ainsi dans le rôle délicat de leur expliquer les contradictions qui peuvent surgir entre leur situation (parfois celle de leur conjoint) et leur demande de baptême. L’exhortation apostolique Amoris Laetitia marque la volonté d’une « attention pastorale miséricordieuse et encourageante », qui incite les équipes de catéchuménat à dépasser un rapport à la loi trop rigide, à instaurer une relation de confiance et à voir avec les personnes concernées jusqu’où il est possible d’aller. C’est aussi le cas pour les personnes divorcées-remariées qui souhaitent être mieux intégrée à la vie de l’Eglise.

Acquérir des repères, développer ses capacités de conseil

Pour aider les acteurs pastoraux dans cette démarche, le Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris et le centre spirituel Manrèse proposent une formation dédiée : « Le discernement pastoral dans la dynamique d’Amoris Laetitia ». Répartie en trois sessions de deux jours, cette formation offre un socle de connaissances et de repères sur la famille et la vie conjugale. Les enseignements s’appuient sur le paradigme pastoral issu d’Amoris Laetitia : « Accompagner, discerner, intégrer », éclairé par des apports théologiques, anthropologiques, d’éthique familiale et de droit canon et par le témoignage d’acteurs pastoraux. Les participants sont également incités à partager leur expérience par des travaux de groupe et des cas pratiques.

Une formation adaptée pour toute pastorale

« Cette formation s’adresse à un public large : acteurs pastoraux (laïcs, religieux, clercs), et toute personne en situation d’accueil, d’écoute ou d’accompagnement, explique Alain Thomasset, responsable pédagogique de la formation et doyen de la faculté de théologie du Centre Sèvres. Outre les personnes engagées dans la pastorale familiale, l’accompagnement des divorcés-remariés ou la pastorale du catéchuménat, nous avons ainsi déjà accueilli des animateurs de groupes de jeunes, des aumôniers d’hôpitaux ou de prison, des responsables d’animation en pastorale scolaire, des bénévoles en charge de l’accueil paroissial… la pédagogie et la diversité du groupe permettent à chacun de développer ses capacités d’écoute, de discernement et d’accompagnement, ou encore d’acquérir les fondamentaux de la tradition chrétienne et les attitudes spirituelles nécessaires pour toute pastorale. Aucun prérequis n’est demandé. »

Témoignage : le bien-fondé d’un chemin au for interne

« Formée à l’accompagnement spirituel à Manrèse, je suis chargée d’accompagner les catéchumènes en situation complexe par le service du catéchuménat d’adultes de mon diocèse. La responsable de ce service, qui avait suivi la formation proposée par le centre Manrèse et le Centre Sèvres, m’a conseillé de m’inscrire.

Le côté pastoral du discernement m’interrogeait particulièrement. Les points de vue variés apportés par les différents intervenants (en particulier théologie morale, théologie sacramentelle, droit canonique, sociologie et anthropologie familiale) ont répondu à mes questions et surtout me permettent maintenant d’argumenter sur le bien-fondé d’un chemin au for interne (c’est-à-dire en conscience) pour les personnes en situation complexe.

Notre service diocésain, avec l’aide du réseau des prêtres et des responsables paroissiaux, permet après discernement pastoral d’offrir ce (un) chemin aux catéchumènes en situation complexe. J’ai ainsi eu la grâce d’accompagner deux catéchumènes dans ce cas et d’être témoin de l’œuvre de l’Esprit Saint en elles. »

Dominique Nessi, accompagnatrice de catéchumènes en situation complexe pour le diocèse de Versailles

Début de la prochaine formation : 25 et 26 novembre 2022 au Centre Sèvres, Paris

En savoir plus sur la formation

Postuler à la session 2022-2023

Dernières actualités

« Comme si le souci de la terre venait éclipser le retour à Dieu », colloque RSR – bilan

Mi-novembre dernier, les Recherches de Science Religieuse ont rejoint toutes celles et tous ceux qui partagent l’urgence des transformations qu’impose la crise écologique. Mais parler de « conversion écologique » va-t-il de soi…

Le Centre Sèvres recrute un(e) chargé(e) de mission digital learning (stage ou alternance)

Dans le contexte d’une réflexion sur la possibilité de proposer plus largement son savoir-faire d’enseignement à distance, le Centre Sèvres – Facultés Jésuites de Paris, cherche un chargé de mission digital learning. Le/la chargé.e de mission montera un dossier d’étude fourni pour alimenter la réflexion du comité de pilotage elearning auquel il participera. Stage de 3 à 6 mois ou contrat d’alternance envisageable.

Prix Ratzinger « Actualiser le message des pères de l’Eglise pour dire le cœur de la foi chrétienne », témoignage de Michel Fédou, sj

Aujourd’hui, jeudi 1er décembre à 11h, Michel Fédou se voit remettre le prix Ratzinger à Rome, en présence du pape François et du pape émérite Benoit XVI. Une distinction qui récompense l’oeuvre de toute une vie et sera célébrée lors d’une soirée débat « La théologie au service du peuple de Dieu » le mercredi 11 janvier, avec Mgr Ulrich, archevêque de Paris, et trois doctorants en théologie, au Centre Sèvres.

A voir aussi