Bienvenue à Marie Eudoxie de Montmarin, nouvelle secrétaire générale du Centre Sèvres

Bienvenue à Marie Eudoxie de Montmarin, nouvelle secrétaire générale du Centre Sèvres
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Depuis la rentrée nous avons une nouvelle secrétaire générale, Marie-Eudoxie de Montmarin, qui nous rejoint après un parcours où elle a travaillé en finance et stratégie d’entreprise, dans l’innovation ainsi que dans les ressources humaines. Je lui souhaite la bienvenue ! La fonction de secrétaire général est cruciale dans une institution comme le Centre Sèvres : non seulement pour s’assurer que les conditions matérielles sont en place, mais aussi pour favoriser une dynamique d’équipe parmi tout le personnel du Centre Sèvres.

Bienvenue aussi aux nombreux étudiants qui nous rejoignent en cette rentrée, signe de la vitalité du Centre Sèvres. Je vous donne rendez-vous pour la journée de rentrée académique, le lundi 19 septembre, avec une conférence inaugurale du Frère David-Marc d’Hamonville (de l’abbaye d’En Calcat) qui interviendra sur le thème : « Entendre la Bonne Nouvelle dans la tempête ». L’Eglise vit des temps difficiles, raison de plus pour revenir à ce qui forme le cœur de la foi !

Mais je laisse la parole à Marie-Eudoxie…

« Merci Etienne pour cette introduction. Je suis fière et heureuse de rejoindre le Centre Sèvres.

Fière et heureuse je le suis pour de nombreuses raisons liées à l’identité particulière du Centre Sèvres :

  • Un lieu de vie inspirant qui abrite une communauté jésuite ;
  • Un centre de formation et de recherche qui fait référence ;
  • Une maison où s’exerce la pédagogie ignatienne avec un accompagnement sur mesure de chaque étudiant et le souci qu’il développe une pensée personnelle ;
  • Une université où l’on allie exigence intellectuelle et enracinement spirituel.

Le Centre Sèvres c’est aussi une institution soucieuse de participer aux enjeux de notre temps, qui dispense des enseignements liés aux sujets d’éthique et confronte les regards à l’instar de la rencontre mensuelle des « Mardi d’Ethique publique », autant de sujets qui me tiennent à cœur de développer.

J’ai découvert en arrivant des équipes enseignantes et administratives de grande qualité et très engagées. Je souhaite les animer dans un esprit de collaboration et de confiance afin que chacun, au quotidien, soit heureux d’accomplir sa mission.

Avec Etienne Grieu, nous poursuivrons l’adaptation de nos programmes aux nouvelles attentes de nos publics. Je souhaite pouvoir, avec la mobilisation des équipes, contribuer au rayonnement du Centre Sèvres, en réaffirmant les fondements qui font de cette maison un lieu unique.

Je vous souhaite à tous une belle rentrée. »

Dernières actualités

Interpréter la Bible aujourd’hui : « la plus difficile est préférable »

L’un des principes de la critique de texte est lectio difficilior potior : « La plus difficile est préférable ». Lorsque différents manuscrits sont en conflit, la manière de lire le texte la plus inhabituelle est probablement la plus proche du manuscrit original. Ce principe pourrait-il être une sorte de règle de vie pour nous, théologiens et philosophes du  Centre Sèvres ?

Trois questions à Alix Lame-Bergis, nouvelle directrice de la bibliothèque du Centre Sèvres

Depuis début septembre déjà, Alix Lame-Bergis a pris ses fonctions à la tête de la bibliothèque du Centre Sèvres. Après un parcours dans différents métiers du monde bibliothécaire, en dernier lieu au sein de la Bibliothèque nationale de France (BnF), elle explique le fil rouge qui l’a amenée jusqu’ici.

Rentrée académique : un démarrage plein d’espérance

Le 19 septembre dernier, dans un amphithéâtre plein à craquer, étudiants et enseignants du Centre Sèvres ont assisté à la conférence inaugurale de David d’Hamonville, moine bénédictin de l’abbaye d’En-Calcat, sur le thème : « Entendre la Bonne Nouvelle dans la tempête », avant de célébrer tous ensemble l’eucharistie et de partager un repas fraternel. Cette journée de rassemblement a permis d’inaugurer les sessions de rentrée des différents cycles, et de donner le ton de l’année universitaire à venir.