Un film pour le temps du Covid-19 ? La suggestion de Marc Rastoin : Tender Mercies

cinema-centresevres confinement mars 2020
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

« Et si le confinement nous permettait de découvrir des pépites cachées et peu connues? Dans ce film de 1983, nous entrons dans le chemin de rédemption d’un homme victime de ses démons.On pense à la question de Nicodème: « comment peut naître un homme quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère, et naître une seconde fois? ». Cinématographiquement, il est très rare qu’un tel chemin ne sonne pas artificiel ou peu crédible. Nommé pour 5 oscars dont meilleur film, il en remporta deux cette année là dont celui du meilleur scénario.  »

source : le blog de Marc Rastoin

FILM – 1983 – de Bruce Beresford avec Robert Duvall, Tess Harper, Betty Buckley

Il s’agit d’une film rare que je n’ai découvert qu’en 2015. Son titre « Tender Mercies »  vient d’un dialogue clef du film. Un chanteur en train de s’enfoncer dans la dépression et l’autodestruction réapprend peu à peu vivre dans une famille des plaines du nord du Texas. C’est un film de rédemption mais qui a cette vertu précieuse d’être crédible. Les paroles sont peu nombreuses et souvent en sous-entendus. Il y a beaucoup de tseniout, de pudeur et de tendresse discrète. Oui l’amour peut guérir mais le processus est lent, ne va pas sans souffrances et ne peut effacer le passé et ses blessures. Il y a comme une gravité métaphysique permanente conjuguée à une grande simplicité dans le récit et dans le jeu des acteurs… Ce film obtint à la surprise générale 5 nominations aux Oscars et Robert Duvall, extraordinaire de réalisme, obtint son unique trophée… Un film que je trouve profondément chrétien sans être mièvre… Une rareté vous dis-je.

Dernières actualités

« Comme si le souci de la terre venait éclipser le retour à Dieu », colloque RSR – bilan

Mi-novembre dernier, les Recherches de Science Religieuse ont rejoint toutes celles et tous ceux qui partagent l’urgence des transformations qu’impose la crise écologique. Mais parler de « conversion écologique » va-t-il de soi…

Le Centre Sèvres recrute un(e) chargé(e) de mission digital learning (stage ou alternance)

Dans le contexte d’une réflexion sur la possibilité de proposer plus largement son savoir-faire d’enseignement à distance, le Centre Sèvres – Facultés Jésuites de Paris, cherche un chargé de mission digital learning. Le/la chargé.e de mission montera un dossier d’étude fourni pour alimenter la réflexion du comité de pilotage elearning auquel il participera. Stage de 3 à 6 mois ou contrat d’alternance envisageable.

Prix Ratzinger « Actualiser le message des pères de l’Eglise pour dire le cœur de la foi chrétienne », témoignage de Michel Fédou, sj

Aujourd’hui, jeudi 1er décembre à 11h, Michel Fédou se voit remettre le prix Ratzinger à Rome, en présence du pape François et du pape émérite Benoit XVI. Une distinction qui récompense l’oeuvre de toute une vie et sera célébrée lors d’une soirée débat « La théologie au service du peuple de Dieu » le mercredi 11 janvier, avec Mgr Ulrich, archevêque de Paris, et trois doctorants en théologie, au Centre Sèvres.