Un film pour le temps du Covid-19 ? La suggestion de Marc Rastoin : Le goût des merveilles

cinema-centresevres confinement mars 2020

« Quelles histoires ont un goût de résurrection? Quels films nous laissent entrevoir combien une rencontre peut changer une vie? Nous décrivent les petits pas d’une conversion? Il y en aurait, au fond, plus d’un… Pour ne pas choisir un film trop grave, ou trop connu, pour avoir un petit goût de nature bienvenu en ces temps de confinement, pourquoi ne pas penser à une comédie légère, qui, quelques années avant Hors Normes l’an dernier nous parlait, sans génie certes mais de façon documentée et fine, de de la différence et de l’autisme: Le goût des merveilles?

 

Film le gout des merveilles - marc rastoin centresevres

FILM – 16/12/2015 de Eric Besnard avec Virginie Efira, Benjamin Lavernhe

« Comédie romantique à la française sur un thème difficile, la question du handicap, ici l’autisme variante Asperger… L’ensemble est frais, poétique, attachant, et non dénué d’humour. L’histoire est un peu cousue de fil blanc mais le fil est provençal et joli… Virginie Efira est une belle plante qui est au bord de l’asphyxie. Et Benjamin Lavernhe campe Pierre sans trop en faire. Bien sûr c’est un film au service d’une cause : appelant à mieux comprendre le monde de l’autisme et ses formes variées. Mais il le fait avec humanité et tendresse, beaucoup de pudeur aussi : cela fait du bien quand, dans les relations homme/femme, il y a cette vulnérabilité et cette timidité parce que les mots justes sont difficiles et que les cœurs sont un peu rouillés… Oui cela fait du bien. On sort avec un petit sourire en coin. »

Voir le blog de Marc Rastoin

Disponible en VOD chez la plupart des opérateurs.