Philosophie de l’enfantement et médecine périnatale – Clarisse PICARD

Philosophie de l’enfantement et médecine périnatale – Clarisse PICARD
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Que peut apporter la philosophie à une réflexion sur l’enfantement ? Elle invite à prêter attention à sa dimension subjective, c’est-à-dire à la question du sens de l’enfantement tel que les femmes le vivent aujourd’hui. Apparaissent les dimensions charnelles et relationnelles de l’enfantement, à l’œuvre dans la relation maternelle, dès le ventre de la mère. Voilà qui peut aussi contribuer à une meilleure compréhension de nous-mêmes et du sens que nous donnons au fait de naître.

Lire l’article

Dernières actualités

« Comme si le souci de la terre venait éclipser le retour à Dieu », colloque RSR – bilan

Mi-novembre dernier, les Recherches de Science Religieuse ont rejoint toutes celles et tous ceux qui partagent l’urgence des transformations qu’impose la crise écologique. Mais parler de « conversion écologique » va-t-il de soi…

Le Centre Sèvres recrute un(e) chargé(e) de mission digital learning (stage ou alternance)

Dans le contexte d’une réflexion sur la possibilité de proposer plus largement son savoir-faire d’enseignement à distance, le Centre Sèvres – Facultés Jésuites de Paris, cherche un chargé de mission digital learning. Le/la chargé.e de mission montera un dossier d’étude fourni pour alimenter la réflexion du comité de pilotage elearning auquel il participera. Stage de 3 à 6 mois ou contrat d’alternance envisageable.

Prix Ratzinger « Actualiser le message des pères de l’Eglise pour dire le cœur de la foi chrétienne », témoignage de Michel Fédou, sj

Aujourd’hui, jeudi 1er décembre à 11h, Michel Fédou se voit remettre le prix Ratzinger à Rome, en présence du pape François et du pape émérite Benoit XVI. Une distinction qui récompense l’oeuvre de toute une vie et sera célébrée lors d’une soirée débat « La théologie au service du peuple de Dieu » le mercredi 11 janvier, avec Mgr Ulrich, archevêque de Paris, et trois doctorants en théologie, au Centre Sèvres.