Donner le jour, Claire-Anne BAUDIN

A travers une réflexion sur l’enfantement, Claire Anne Baudin réfléchit sur la « foi du corps » dont le travail d’accouchement fait faire l’expérience : une synergie entre Dieu et l’homme dans l’action, dans ce consentement à recevoir la vie et à la donner.

Dans le corps se joue l’acte de Dieu. Dans le corps actuel ainsi que dans l’histoire corporelle qui nous constitue et qui est unique. Il agit dans le corps en croissance, dans le corps heureux et dans le corps en souffrance. Dans ce que nous ne suscitons pas et ne dominons guère, il nous crée et nous modèle.

La confiance dans l’acte de Dieu à ce niveau tout à fait radical, cette confiance que, par Dieu, la vie travaille à la vie, autorise à en parler un peu, en particulier dans les événements décisifs de l’existence corporelle. L’un d’eux, qui ne concerne pas seulement les femmes, est l’accouchement, la mise au monde par une femme de son bébé.

Lire l’article