Tocqueville : craintes et espérances face à la démocratie

Alexis de Tocqueville
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Alors que la « fatigue démocratique » et la défiance à l’égard des institutions républicaines semblent gagner l’Europe, il importe de revenir aux sources de notre pensée politique, en interrogeant un philosophe, qui connaît un regain d’intérêt, peut-être parce qu’il a su concilier l’idéal antique et l’esprit moderne.
Dans cette perspective, le séminaire se propose d’entreprendre une lecture approfondie de La démocratie en Amérique (1835 et 1840).
En s’attachant à la visée politique de Tocqueville, quatre fils conducteurs seront privilégiés : l’articulation de la liberté politique et de l’égalité démocratique, l’importance des lois et des mœurs, l’insistance sur l’unité du genre humain, et le danger réel que représentent le « despotisme légal » et la « tyrannie de l’opinion ». Les rapports entre religion et politique feront également l’objet d’une attention toute particulière.
L’enjeu, au XIXe siècle comme aujourd’hui, n’est-il pas le même ? « Le passé n’éclairant plus l’avenir, l’esprit marche dans les ténèbres […] ; mais, dans ses vastes limites, l’homme est puissant et libre ; ainsi des peuples […] ; (et) il dépend des nations que l’égalité les conduise à la servitude ou à la liberté, aux lumières ou à la barbarie, à la prospérité ou aux misères ».

Date de début :
mercredi 6 octobre 2021
Date de fin :
mercredi 19 janvier 2022
Horaires :
Mercredi de 9h45 à 12h
Durée :
26
Tarif :
267 €
Ouvert sur autorisation
Cursus : 
1er cycle
ECTS :
8

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même domaine

Cours
Philosophie politique. Les fondements du vivre ensemble.
À l’heure où la crise migratoire ébranle les régimes politiques et divise les nations, notamment en Europe, la philosophie politique offre la possibilité de s’interroger sur les fondements du vivre-ensemble. Depuis Socrate, en effet, nombreux sont les philosophes qui ont voulu préserver la vie de la cité, en l’érigeant sur des fondements naturels, puis « artificiels » à partir du tournant de la modernité. Dans les deux cas, l’obéissance des hommes était requise.
Cours en ligne
[cours en ligne] Vers une société plus juste
Deux conditions majeures sont indispensables pour qu’une société soit considérée par ses habitants égaux comme juste et légitime. La prem...

Événement(s) du même enseignant

Séminaire
Albert Camus et le christianisme
Dans une conférence de 1946, Camus se déclare incroyant et fait part de ses attentes à l’égard des chrétiens : il réclame un vrai di...
Cours
Philosophie politique. Les fondements du vivre ensemble.
À l’heure où la crise migratoire ébranle les régimes politiques et divise les nations, notamment en Europe, la philosophie politique offre la possibilité de s’interroger sur les fondements du vivre-ensemble. Depuis Socrate, en effet, nombreux sont les philosophes qui ont voulu préserver la vie de la cité, en l’érigeant sur des fondements naturels, puis « artificiels » à partir du tournant de la modernité. Dans les deux cas, l’obéissance des hommes était requise.
Date de début :
mercredi 6 octobre 2021
Date de fin :
mercredi 19 janvier 2022
Horaires :
Mercredi de 9h45 à 12h
Durée :
26
Tarif :
267 €
75 % jeunes de moins de 26 ans
30 % demandeurs d’emploi
20% deux personnes composant le couple
(un justificatif pourra être demandé)
Ouvert sur autorisation
Cursus : 
1er cycle
ECTS :
8