Pierre Teilhard de Chardin et Romano Guardini : regard croisé sur la conversion à l’écologie intégrale dans Loué sois-tu

Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Dans le chapitre VI de Loué sois-tu, le Pape propose aux chrétiens une « spiritualité écologique » et souligne le « besoin d’une conversion écologique ». Il cite à plusieurs reprises deux penseurs : Pierre Teilhard de Chardin et Romano Guardini, contemporains qui ne se sont pas connus, mais réunis à l’occasion de cette encyclique fondatrice. C’est cette convergence que nous proposons de questionner pour en approfondir le sens.
Tous deux ont réfléchi sur la relation que l’humanité doit avoir avec la technique, et avec la création qu’« il faut aimer » dit Teilhard. « Notre existence approche de l’option absolue et de ses conséquences : des possibilités les plus hautes comme des périls les plus extrêmes » ; jamais nous n’avons été aussi proche de cette mise en garde de Guardini dont nous comprenons mieux le caractère global. Teilhard a été le premier pédagogue de la complexité, ce que le Pape assume en disant que « Tout est lié ».
Tous deux ont dit, à leur façon, que la science était une ascèse, un « bien commun » ; une techno-science qu’il faut mettre à l’abri de tentations affairistes toxiques qui sont un Aller simple vers l’enfer, des choix décisifs qui ne dépendent que de nous.
 

Bibliographie

Encyclique Loué sois-tu, et les références à Teilhard et Guardini.

Date de début :
jeudi 9 mars 2023
Date de fin :
jeudi 25 mai 2023
9 et 23 mars, 13 avril, 11 et 25 mai 2023
Horaires :
Jeudi de 17h à 19h
Durée :
10 heures
Statut :
Présentiel
Ouvert sur autorisation

Avec ces enseignant(e)s :

Date de début :
jeudi 9 mars 2023
Date de fin :
jeudi 25 mai 2023
9 et 23 mars, 13 avril, 11 et 25 mai 2023
Horaires :
Jeudi de 17h à 19h
Durée :
10 heures
Ouvert sur autorisation
Statut :
Présentiel