Pour des raisons indépendantes de notre volonté, cet événement a dû être annulé. Nous vous remercions de votre compréhension.
Mais ces événements à venir pourraient aussi vous intéresser :

Les relations hommes-femmes dans le monde médical : Quelles évolutions ? Quelles influences sur les pratiques médicales et soignantes ?

Les relations hommes-femmes dans le monde médical : Quelles évolutions ? Quelles influences sur les pratiques médicales et soignantes ?
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En 1875, Madeleine Brès est la première femme française à passer un doctorat de médecine. La même année, dans son ouvrage La femme-médecin, le Dr Richelot affirme : « Les jeunes femmes qui ont assez peu de pudeur et de bon goût pour entrer dans une carrière si mal appropriée à leur sexe, ne paraissent pas se douter de ce qu’elles sacrifient ». Il désigne encore les qualités et aptitudes attendues du médecin comme « le contraire de la nature féminine ».
En 2021, la situation a radicalement changé et ces stéréotypes n’ont plus cours. En reste-t-il d’autres ? Pour les moins de 40 ans, les femmes représentent 65% des jeunes médecins généralistes, 62% des spécialistes médicaux mais avec de grandes variations selon les spécialités, et 48% des spécialistes chirurgicaux. Quelles sont les influences avérées de cette féminisation sur la profession médicale (modalités de relation, accès au soin, rapport à la parole et au corps, autorité, disponibilité, accès aux carrières prestigieuses, etc.) ? Quels sont les effets sur la profession médicale d’une volonté toujours plus affirmée, notamment par les femmes, réclamant une meilleure articulation entre vie personnelle, vie familiale et vie professionnelle ? Quelles sont les conséquences des dénonciations de plus en plus manifestes du sexisme, des harcèlements et des discriminations sur les relations hommes-femmes dans la profession ?
Cette journée d’études abordera ces questions en donnant la parole aux médecins et aux étudiants en médecine, et en convoquant des analyses sociologiques.
En collaboration avec la Maison Médicale Jeanne Garnier et le Réseau Santé, Soins & Spiritualités (RESSPIR)

ANNULÉ
Date de début :
samedi 9 avril 2022
Date de fin :
samedi 9 avril 2022
Horaires :
Samedi 9 avril 2022 (9h30-17h)
Durée :
6
Tarif :
25 €
Statut :
Annulé
Ouvert à tous sur inscription
Cursus : 
1er cycle

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même domaine

Atelier
Ateliers bioéthiques : La relation de soin en situation extrême
La relation de soin en situation extrême : comment tenir la commune humanité ? Lorsque nous nous trouvons face à une personne non communi...
Atelier
Introduction à la problématique du « genre » : enjeux éducatifs, politiques et éthiques (Genre I)
Le terme « genre » traduit la manière de vivre, penser, normer et instituer diversement la condition sexuée. Le cours donnera q...
Session
La bioéthique au défi des cultures et des techniques
Toutes les cultures sont confrontées à l’expérience de la maladie, du vieillissement et de la mort. La bioéthique cherche à répondre aux défis d’accompagnement, de discernement et de décision, que posent l’usage des techniques dans le soin et la médecine.
Date de début :
samedi 9 avril 2022
Date de fin :
samedi 9 avril 2022
Horaires :
Samedi 9 avril 2022 (9h30-17h)
Durée :
6
Tarif :
25 €
75 % jeunes de moins de 26 ans
30 % demandeurs d’emploi
20% deux personnes composant le couple
(un justificatif pourra être demandé)
Ouvert à tous sur inscription
Statut :
Annulé
Cursus : 
1er cycle
ANNULÉ