Les nouvelles preuves de l’inexistence de Dieu

Partager

Depuis une trentaine d’années, les neurosciences, les sciences cognitives et la théorie de l’évolution sont devenues le lieu de « nouvelles preuves » de l’inexistence de Dieu et des illusions de l’expérience religieuse. Nous examinerons les principaux arguments de ce « nouvel athéisme » pour en dégager ses présupposés épistémologiques, philosophiques et théologiques ainsi que ses limites.

Date de début :
mercredi 9 mars 2022
Date de fin :
mercredi 6 avril 2022
Horaires :
Mercredi de 17h à 19h
Durée :
10
Ouvert sur autorisation
Cursus : 
2e cycle
ECTS :
2

Avec ces enseignant(e)s :

Événement(s) du même domaine

Cours
Portraits philosophiques du Christ
Parmi les philosophes abordés : Pascal, Spinoza et Rousseau ; Kant et Hegel ; Kierkegaard, Nietzsche et Dostoïevski ; Bergson, Blondel, S. Weil et Teilhard. L’expérience de la foi chrétienne, telle qu’elle a été pensée et vécue depuis Jésus-Christ, possède une amplitude, une puissance et une cohérence qui ne se laissent pas décontenancer si facilement, comme nous le montrent les philosophes chrétiens ou antichrétiens que nous présenterons.

Événement(s) du même enseignant

Cours
Aristote : démarche, concepts fondamentaux, postérité
Ce cours introduira à la lecture d’Aristote à travers les grands thèmes de sa philosophie : les vivants et l’être humain, l’action e...
Session
Différences et vulnérabilités, vers une société hospitalière ?
Qu’est-ce qu’une société hospitalière ? Suffit-il de mettre en place des politiques publiques pour répondre à la requête d’hospitalité des plus fragiles parmi nous ? Intégré au DU d’éthique (Soin et santé dans une société pluraliste), ce module de 2 jours propose une approche par l’écoute pour comprendre comment le soin lui-même se trouve transformé. Les aspects juridiques, anthropologiques, théologiques seront abordés et questionnés en écho aux pratiques.
Cours
Philosophie de la nature
Comprendre la nature comme totalité des choses existantes et principe du devenir est une démarche indissolublement scientifique et philosophique. Le but sera tout à la fois de rendre compte en termes accessibles des principaux déplacements apportés par les sciences contemporaines de la nature, mais aussi d’en dégager la portée philosophique et de proposer les éléments d’une nouvelle métaphysique et éthique de la nature pour le XXIe siècle.
Date de début :
mercredi 9 mars 2022
Date de fin :
mercredi 6 avril 2022
Horaires :
Mercredi de 17h à 19h
Durée :
10
Ouvert sur autorisation
Cursus : 
2e cycle
ECTS :
2