Le Pape François : Un homme de parole

Un documentaire de Wim Wenders. J’hésitais à y aller… et j’avais grand tort!

Ce documentaire est très bien fait. Bien rythmé, pas hagiographique mais pédagogique. Wim Wenders y est discret: il intervient lors des transitions, très peu et toujours de façon juste. C’est surtout l’humanité et la foi du pape François qui crève l’écran. Nous connaissons souvent le contenu de sa pensée mais, à l’occasion, on est surpris par l’une ou l’autre formulation forte, souvent dans les interviews inédites face caméra que contient le film.
Le montage, notamment, est excellent: les séquences interviews sont toujours très courtes et dynamiques. Le début sur ce qu’est un prêtre est un préambule extrêmement court (une minute je pense) et pourtant il dit l’essentiel: il s’agit d’écouter vraiment. Après les thèmes se succèdent centrés sur les inégalités économiques (les trois « T »: tierra, trabajo, techo) et la crise climatique due à notre folle avidité consumériste. La séquence accompagnée par la chanson « Sólo le pido a Dios » où le Pape est chez lui, en Amérique latine, est particulièrement émouvante tout comme la rencontre avec la religieuse argentine qu’il a reconnue dans la foule.
Le fait que l’ensemble soit placé sous le patronage de la personnalité et de la figure de St François d’Assise et que jamais le nom de Saint Ignace n’apparaisse est particulièrement frappant et je crois qu’ Ignace, qui admirait tant François, aurait été sincèrement heureux de cela. Il s’agit de revenir avec humilité à la joie de l’évangile.

Marc Rastoin, s.j.

Voir le blog de Marc Rastoin

Photo ©DR