Etats généraux de la bioéthique : oser le débat. Le père Bruno Saintôt sur RCF.

Etats généraux de la bioéthique : oser le débat.

Le Père Bruno Saintôt, responsable du département Éthique biomédicale du Centre Sèvres, est l’invité de l’émission « Le temps de le dire » sur RCF, aux côtés du Pr. Jean-François Delfraissy, professeur de médecine, spécialiste en immunologie, président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) et de Loup Besmond de Senneville , journaliste, en charge des questions éthiques pour le quotidien La Croix.

13/02/2018

Début et fin de vie, greffe d’organe, médecine prédictive, thérapies géniques, intelligence artificielle, utilisation des données numériques personnelles… Autant de sujets abordés lors des États généraux de la bioéthique, lancés officiellement le 18 janvier 2018 par le président de la République.

Piloté par le Comité cconsultatif national d’éthique, ces États généraux vont donner lieu à un rapport censé nourrir la réflexion du gouvernement pour le projet de révision de la loi bioéthique prévue à l’automne prochain. Quel monde voulons-nous pour demain ? C’est le thème ces débats qui ont lieu dans toute la France.

Il ne s’agit pas simplement de parler technique en vue d’un bien plus grand escompté pour les femmes et les hommes, mais d’évoquer les développements des techniques dans le champ médical en lien intime avec les enjeux sociaux, économique et politiques qui sont les nôtres aujourd’hui.

Pour approfondir le sujet, voir l’article de Bruno Saintôt, « Jusqu’où assister médicalement la procréation ? », Études, Septembre 2017 , nᵒ 9, pp. 33‑44