Crise du Covid-19  : «Un vaste chantier nous attend»

Gregoire CATTA Crise du covid Un vaste chantier nous attend- Croire mai 2020

Directeur du service Famille et société de la Conférence des évêques de France, enseignant en théologie morale et titulaire de la chaire Jean Rodhain au Centre Sèvres, le jésuite Grégoire Catta vit en communauté dans une cité HLM à Saint-Denis (93). Il invite à penser l’après confinement comme un temps de reconstruction, et même de renaissance. (interview dans Croire.com)


Vous vivez dans une communauté jésuite à Saint-Denis. Que constatez-vous depuis le début du confinement ?

Avec d’autres jésuites, nous vivons dans trois appartements d’une cité HLM. Actuellement, nous sommes quatre à rester présents. Le confinement se vit ici comme partout ailleurs mais avec les caractéristiques de Saint-Denis, c’est-à-dire un lieu très peuplé avec des logements petits, pour certains vétustes. Les habitants s’adaptent, mais nous sentons bien que cela rajoute des difficultés. Nous voyons aussi beaucoup de solidarité entre voisins. Dans nos quartiers, des relations se tissent et se développent. Et par moment, la violence surgit – violences familiales, tensions entre les jeunes et la police, même si cela n’a pas eu lieu dans notre quartier proprement dit mais alentour. Comme toute crise, celle que nous vivons a un effet de miroir grossissant.

Lire l’article