Christoph Theobald docteur honoris causa

Christoph Theobald a été honoré en recevant un doctorat honoris causa de l’Université de Louvain-la-Neuve, en même temps que Mme Danièle Hervieu-Léger. Ce fut un très beau moment, émouvant, au cours duquel on a rappelé l’importance de l’œuvre des deux chercheurs. Les intervenants ont souligné la pertinence de leur approche pour à la fois comprendre la situation du religieux dans les sociétés modernes (ou post-modernes) et en même temps redire comment la foi peut rejoindre nos contemporains et se déployer selon des formes et des figures nouvelles. La complémentarité des approches sociologique et théologique a été ainsi mise en évidence, de même que leur possible fécondation mutuelle.

Dans une très belle intervention, le doyen de la faculté de théologie, Eric Gaziaux a rappelé les aspects les plus marquants du travail de Christoph (vous trouverez le texte complet sur le site). Dans sa conclusion, il a notamment déclaré : « votre œuvre et votre pensée sont une invitation au voyage, ou au déplacement, une invitation à se laisser questionner et rencontrer par d’autres, autant sur le chemin du débat moderniste, que sur le sentier de l’esthétique, ou le terrain des sciences et les lieux propres des Eglises locales et concrètes. A travers des notions comme celles de l’engendrement, du style, de l’hospitalité, vous soulignez que l’enjeu pour la théologie consiste à reconsidérer la forme dans laquelle elle se donne, à l’accorder au recadrage évangélique de l’universel, à la repositionner sur l’axe du Royaume de Dieu qui advient et survient à l’improviste, comme événement, et qui se donne ses propres manières de diffusion. »

Lire le texte d’Eric Gaziaux

 

 

 

 

 

 

©Benjamin Zwarts-UCL